Le Jardin des Physalis

Une idée des activités possibles...

SOINS AUX ANIMAUX

  • nourrir les poules : mélange de graines, cueillettes, farines, soupe...

  • ramasser les œufs / les dater

  • nettoyer le poulailler

  • nourrir la chèvre

  • nettoyer sa cabane

  • la promener en longe...

 

APICULTURE

  • découvrir la vie de la ruche

  • extraire le miel

  • fabriquer des cadres, les cirer,

  • nourrir les abeilles,

  • fabriquer des pièges à frelons asiatiques (et comprendre pourquoi ) 

 

POTAGER / SERRE

  • semer des graines

  • les planter ensuite

  • bouturer, multiplier, diviser...

  • désherber

  • récolter : légumes, plantes médicinales, fruits, noisettes, salades...

  • entretenir et faire vivre son jardin personnel : choisir l'endroit, réfléchir à la façon de la mettre en culture, choisir une méthode (arrachage, désherbage, paillage ?...)choix des variétés, rotation...

 

VERGER

  • planter des arbres fruitiers

  • entretenir : fumier, paillage,

  • cueillir des fruits

  • transformer en jus, smoothie...

 

CUISINE

  • Transformer les récoltes : préparer le repas du midi : salade, potée, légumes vapeurs, tarte, confitures, bocaux...

  • Conserver les récoltes : congélation, stérilisation, confitures, mélange vinaigré, lacto-fermentation...

 

AUTRES ACTIVITES POSSIBLES

  • Allumer un feu de bois dehors pour cuire la soupe des poules,

  • allumer le feu dans le poêle pour cuisiner ou chauffer la maison...

  • planter de l'osier : cabane, tunnel et autres petites réalisations

  • Aménager la mare et découvrir ensuite ses habitants...

thumbnail_Physalis.png

Ce que je veux créer dans ce jardin :

les objectifs induits par ces propositions d' activités

 

Aujourd'hui, je souhaite accueillir sur mon lieu de vie, des enfants et adolescents, afin de leur transmettre des valeurs fortes, qui aident à se construire. J'ai eu la chance de vivre dans la nature, de passer du temps dehors lorsque j'étais enfant. Je sais que c'est grâce à cette force acquise DEHORS que je me sens si bien dans ma vie aujourd'hui.

 

Je veux qu'il.elle.s réalisent que l'on peut faire beaucoup de choses par soi même, et pour ça, les rendre acteur.ice.s de leur quotidien auprès de moi.

L'enfant ne me regarde pas faire des choses, il les fait avec moi, pour les ressentir dans son corps, avec tous ses sens... Faire... Simplement ! Se sentir vivant, et se rendre compte alors que les choses sont possibles, accessibles, pas si difficiles ! Apprendre à surmonter les difficultés, en cherchant des solutions,en demandant de l'aide.

Vivre sans écran...au contact du vivant, végétal et animal.

 

Le soin aux animaux, les nourrir, nettoyer leur lieu de vie, c'est prendre soin d'eux, mais c'est aussi apprendre à prendre soin de quelqu'un d'autre que soi, prendre conscience de ce dont a besoin un être vivant pour être bien, en bonne santé (bien manger, être propre...). Apprendre la douceur, parler doucement, car élever la voix et être brusque c'est faire peur à l'autre... Le parallèle avec les situations de vie des jeunes accueilli.e.s peut être établie, et peut devenir support d'échange, verbal ou non.

 

Découvrir la vie de la ruche, c'est découvrir toutes les leçons que l'abeille, ce si petit insecte, peut donner aux humains ! La force du faire ensemble, l'entraide, le fait que si chacun fait sa part, aussi infime soit elle, on arrive à de grandes choses (des kg de miel ! ) Si on est calme et doux , l'abeille reste douce et inoffensive... Elle sent l'agressivité et nous oblige à rester calme. On apprend aussi l'humilité, car on est tous vulnérables devant une ruche ouverte, malgré la taille de l'insecte face à nous..Il y a tellement à apprendre des abeilles ! Les observer travailler, ranger le pollen, nettoyer une cellule, nourrir une larve...

 

Jardiner, c'est être dehors, au contact des éléments, les sens en éveil ! Rien de mieux pour se sentir vivant, pour être dans le monde... Pour bien jardiner, il faut être à l'écoute de son corps, de son geste, concentré sur ce que l'on fait, et aussi de son environnement, pour tenir compte des conditions propices. On développe sa motricité, sa motricité fine. On aiguise son sens de l'observation, son ingéniosité, son humilité encore, quand ça ne marche pas comme on voudrait, sa persévérance car il faut parfois recommencer, sa tolérance envers les rongeurs ou limaces gourmand.e.s qui on détruit tout notre travail en une nuit ! On apprend la patience, et la contemplation , du travail accompli...

 

Cuisiner, c'est de la magie ! Abracadabra, je transforme une chose en une autre qui n'a plus rien à voir ! Ni sa forme ni sa taille, parfois même la couleur change ! Et c'est pourtant très simple, à la portée de tou.t.e.s, Il suffit pour cuisiner d'éplucher, couper à sa guise, mélanger, épicer, cuire... Et déguster ! On développe son goût, son odorat, sa créativité, sa motricité fine en utilisant des outils spécifiques, et surtout on se découvre un savoir faire à la portée de chacun.e, un véritable gain de confiance en soi...

 

Apprendre à s'émerveiller, en ouvrant une ruche, en voyant une plante se transformer, en découvrant un nid dans une haie, un crapaud sous une bâche, en croquant une prune sous l'arbre, un physalis dans la serre, une fraise dans le potager !

 

Apprendre le partage, les enfants qui le veulent pourront repartir avec leurs boutures, graines, fruits cueillis, pour les partager, les planter...Ou les offrir à qui leur plaira.

 

Les objectifs d'un tel accueil sont multiples et variés, s'adaptent à chaque envie, et à chaque profil.

Le projet d'accueil se co-construit avec les éducateur.ices ou familles qui choisissent d'y amener un enfant. Un programme pourra être imaginé en amont ensemble, mais sera adapté aux envies du moment, afin d'apprendre aussi à l'enfant à être à l'écoute de ses ressentis et émotions, chose à mon avis très importante pour se construire sereinement.

 

Mon projet s'inscrit aussi dans la volonté d'éduquer les citoyens de demain, qui est un des piliers de l'éducation à l'environnement. Apprendre à vivre Dehors, avec toutes les espèces vivantes qui nous entourent, assure l'émerveillement, et donne une envie de respecter plus forte, qui s'inscrit en nous non pas comme une injonction mais comme un besoin...

 

Que la Nature ne soit pas une attraction que l'on consomme mais un lieu de vie, où l'on se sent bien.

thumbnail_oiseau.png
thumbnail_oiseau.png